Arracher ou recouvrir la propagande fasciste et libérale - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Techniques de lutte du révolutionnaire en charentaises > Arracher ou recouvrir la propagande fasciste et (...)

Arracher ou recouvrir la propagande fasciste et libérale

mardi 25 avril 2006, par Onno Maxada / 10949 visites

La haine et la bêtise s’étalent désormais sans complexe sur les murs de nos villes, les panneaux de signalisation et les poubelles.

A grands coups d’affiches et d’autocollants, les fascistes et les libéraux véhiculent leurs idées puantes et sapent les bases de notre démocratie. Comment continuer de croire en notre système politique quand des criminels en col blanc peuvent demander aux électeurs - avec le sourire - l’absolution populaire, après avoir déjà bénéficié de la complaisance de la justice ? Comment respecter une République qui tolère que des partis racistes et antisémites aient pignon sur rue, alors même que sa législation l’interdit ?

Le premier réflexe d’autodéfense intellectuelle et de révolte, c’est de répondre aux campagnes d’affichage par des campagnes d’arrachage systématique. C’est efficace, écologique et ça ne coûte pas un rond. Mieux : ça fait perdre du fric aux fachos et aux libéraux, ce qui est assez jouissif. En plus, vous agissez dans la plus totale légalité du moment que vous jetez les déchets de papier dans des poubelles et que vous ne vous en prenez pas aux affiches collées sur les panneaux électoraux. Vous pouvez donc vous payer le luxe de faire ça en plein jour et de faire encore plus chier les libéraux et les fachos qui, même s’ils vous maudissent intérieurement, ne la ramènent jamais. C’est aussi un bon moyen de se faire des potes dans le quartier car il n’est pas rare qu’un passant vienne vous prêter main forte.

Pour arracher les affiches efficacement, il est préférable d’utiliser un petit canif. Avec les ongles ça marche aussi mais c’est un peu plus difficile, sauf quand il a plu ou que les affiches ont été fraîchement collées (là c’est le bonheur parce qu’on imagine les cons qui viennent de s’emmerder à les mettre... pour rien !).

Une autre technique consiste à recouvrir la propagande fasciste et libérale. Ca marche surtout pour les autocollants qui sont parfois trop bien collés pour être arrachés. Pour recouvrir, il faut avoir soi-même des autocollants, ce qui n’est pas trop difficile quand on y réfléchit un peu. Les manifs sont de très bons endroits pour en récupérer car il s’en distribue beaucoup. Vous pouvez aussi prendre contact avec une organisation militante type Ras l’Front. Enfin, vous pouvez faire le plein dans les foires et les salons, qui regorgent d’autocollants. Ils sont souvent publicitaires, mais c’est toujours mieux que la propagande fasciste et libérale. Si vous avez un Parc Naturel Régional à côté de chez vous, allez vous approvisionner chez eux, ils ont des autocollants de bonne taille et c’est toujours sympa de leur faire de la pub !


Partager

1 Message