Signer et faire signer les pétitions en ligne - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Techniques de lutte du révolutionnaire en charentaises > Signer et faire signer les pétitions en ligne

Signer et faire signer les pétitions en ligne

jeudi 18 mai 2006, par Onno Maxada / 11304 visites

A première vue, signer une pétition sur Internet est à la portée du premier révolutionnaire pantouflard venu. On peut se gratter les couilles peinard, en pyjama devant son ordinateur, et empêcher la lapidation d’une petite esclave violée par un richissime Saoudien en trois clics de souris. Le cyberjusticier des temps modernes a laissé tomber la gonflette inutile, il ne se muscle que l’index. Et ça marche ! (des fois...)

Sauf que le cyberjusticier semble avoir aussi déserté les salles de gymnastique intellectuelle (plus communément connues sous le nom d’écoles) à en juger par la mauvaise mine des pétitions qui circulent sur le Net : mise en page abominable rendant le mél totalement illisible, doublons, système de retour de la pétition incompréhensible ou douteux, etc. Bref, c’est du grand n’importe quoi !

Revenons donc aux fondamentaux. Une pétition a deux objectifs principaux : 1) sensibiliser le public à un problème ; 2) Recueillir des signatures pour montrer qu’un grand nombre de personnes vous soutiennent.
Du point de vue du signataire, la lecture de la pétition doit être facile et sa signature rapide.
Celui qui est à l’origine de la pétition doit quant à lui savoir combien de personnes l’ont signée. Il lui faut donc un retour des signatures.

La meilleure technique consiste à mettre la pétition en ligne sur une page Web pour présenter sa démarche et centraliser les signatures. Parallèlement, on peut faire circuler un court mél explicatif contenant un lien vers la page Web (en n’oubliant pas de préciser qu’il est préférable de faire un copier/coller plutôt que de cliquer sur le bouton "faire suivre" pour éviter les mises en pages décourageantes). De la sorte, on peut toucher un maximum de monde et regrouper toutes les signatures en un seul point. Vous pouvez éventuellement renvoyer automatiquement une demande de confirmation au signataire pour vérifier que son adresse mél est valide.


Partager