Société Générale : Arnaque à la charité ? - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > L’écrit du peuple > Société Générale : Arnaque à la charité ?

Société Générale : Arnaque à la charité ?

mardi 1er juillet 2008, par sNilliNs / 19809 visites

"Une carte citoyenne qui donne du sens à chacun de vos achats"... La Société Générale lance sa carte caritative... mais charité bien ordonnée commence par soi-même...

Société GénéraleProfitant de la grande mode du moment, la Société Générale nous sort une ribambelle de cartes bancaires stylées en couvrant plusieurs thèmes comme les voyages, le sport, l’art abstrait, la musique... Il est vrai qu’il est bien plaisant de pouvoir choisir le look de sa carte afin de se faire plaisir et pour pouvoir frimer au cours d’une soirée face aux ringards qui ont conservé leur bonne vieille carte bleue. En plus, ces cartes ne coûtent pas un centime de plus, le client est donc gagnant. Pour avoir moi-même un carte de ce type je dois dire que je trouve ce système plutôt sympa. Pour se démarquer des autres banques, la Société Générale va même jusqu’à proposer deux types de cartes particuliers. Le premier permet d’avoir accès à un service de téléchargement de musiques géré par Vivendi Universal, le second introduit la notion de carte caritative. Intrigué et intéressé, je décide de regarder de plus près cette offre peu commune...

Le slogan de la carte sonne déjà plutôt bien : "Une carte citoyenne qui donne du sens à chacun de vos achats". En fait lorsque vous réalisez un paiement avec votre carte caritative, la Société Générale verse 5 centimes à l’association choisie (Croix Rouge, Ordre de Malte, Ligue contre le Cancer...). Incroyable la Société Générale soutient des associations caritatives ! Je suis rassuré, je vais pouvoir garder mes comptes chez eux. Ce sont vraiment des gens biens à la SG...

Décidé à convertir ma carte actuelle vers une carte caritative, je regarde d’un peu plus près l’offre. Au final, il s’avère qu’il faut payer 12 euros par an en plus... Il s’agit d’une petite somme me direz-vous. C’est parfaitement vrai... mais c’est là que le scandale apparaît au grand jour. Avec un simple calcul on voit clairement qu’il faut 240 paiements dans l’année pour que l’association reçoive 12 euros ce qui fait 20 paiements par mois. C’est déjà pas mal... Un sondage Tns Sofres [1] rapporte que seuls 24% des particuliers font un minimum de 30 paiements par mois et que les autres font un maximum de 15 paiements par mois. Par rapport à cette première remarque, pour la majorité des personnes il est préférable de donner directement 12 euros à l’association plutôt que de passer par la SG qui, au final, va reverser une somme inférieure à 12 euros.

Le bouquet final vient de la déduction fiscale relative aux dons. Lorsque vous donnez 12 euros à une association caritative, vous pouvez déduire de vos impôts 75% du montant jusqu’à 488 euros. En clair, les 12 euros ne vous coûtent en réalité que 3 euros. En revanche, lorsque vous payez 12 euros à la SG, ce n’est pas un don, donc vos 12 euros vous en coûtent bien 12. Pour continuer, considérons les 24% de personnes qui font 30 paiements par mois soit 360 à l’année et qui pourraient donc générer un don de 18 euros (360*0,05) de la SG vers leur association caritative. A première vue, la SG est perdante, elle vient de verser 18 euros contre une rentrée de 12 euros. Ne soyez pas naïfs, ce n’est pas le cas, les sociétés bénéficient également d’une fiscalité avantageuse sur les dons... Elles peuvent déduire 60% de leurs versements dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaire réalisé. De ce fait, les 18 euros versés par la SG ne lui coûtent en réalité que 7,20 euros... d’où 4,80 euros de bénéfice générés sur le dos de ses clients les plus actifs. En prolongeant ces calculs ont s’aperçoit que 100 personnes activant cette option rapportent 787 euros à l’association caritative... et 885 euros à la SG en payant 1200 euros au total. Un don direct à l’association caritative rapporte 1200 euros pour un coût de seulement 300 euros.

Moralité de cette histoire, si vous voulez aider votre association favorite, donnez-lui plutôt directement 48 euros (soit 12 euros après déduction fiscale) que 12 euros à la SG...

Notes

[1] Tns Sofres : Les européens et la carte bancaire – Novembre 2005


Partager

4 Messages de forum

  • Société Générale : Arnaque à la charité ? 1er juillet 2008 13:50, par Gotch

    Personnellement, je fais des dons de cet ordre directement, qui me coûtent exactement ce que je verse, puisque je paie pas d’impôts ! Je ne suis sans doute pas le seul....

    • Société Générale : Arnaque à la charité ? 1er juillet 2008 15:36, par sNilliNs

      Oui il y a surement plusieurs personnes dans votre cas... mais au moins vous êtes sûr que l’association reçoit bien l’intégralité de ce que vous versez...

  • Société Générale : Arnaque à la charité ? 22 février 2010 12:35, par Logui

    Bonjour,

    travaillant dans le secteur associatif et connaissant assez bien ce dossier, je viens juste apporter une information : la SG ne fera (normalement) pas usage des reçus fiscaux qu’elle pourrait recevoir. Ce serait scandaleux d’une part, et probablement attaquable juridiquement d’autre part... de toute façon, comme c’est expliqué dans l’article, il est peu probable que cette démarche "solidaire" lui coûte des sous. Si vous cherchez des produits financiers solidaires, je crois qu’il faut plutôt aller voir du côté du Crédit Coopératif (qui a lancé une carte similaire il y a des années, mais vraiment gratuite celle-là).

    Salutations !

    Logui

  • Je trouve que la carte n’est pas là pour remplacer le don, mais ça sert comme un complément. Cela ne me dérange pas de payer 12€ pour avoir une carte sympa et qui contribue à une association caritative à chaque dépense. En fait, c’est tellement facile que parfois on oublie que cela contribue à une association, et j’aime cette facilité. Après, même si ce n’est pas trop compliqué de contacter une association, cela demande quand même un peu plus d’effort. De toute façon, je préfère faire les deux, c’est-à-dire, faire un don directe et dépenser avec ma carte (celle pour la ligue contre le cancer !).