Un magicien trouve l'arme ultime contre le paranormal - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Ces liens qui nous libèrent > Un magicien trouve l’arme ultime contre le paranormal

Un magicien trouve l’arme ultime contre le paranormal

lundi 30 mars 2009, par Onno Maxada / 17714 visites

James Randi n’a ni le chapeau pointu de Gandalf ni le charme juvénile de Harry Potter, et contrairement à David Copperfield, il n’a jamais fait disparaître Claudia Schiffer dans son lit. N’empêche que comparés à lui, les autres magiciens sont vraiment à l’OueZt. Depuis que j’ai découvert son existence en lisant le Petit cours d’autodéfense intellectuelle [1] de Normand Baillargeon, Randi est devenu mon chouchou.

Il faut dire que l’homme fait partie de ces illusionnistes en guerre contre tous les escrocs qui revendiquent des pouvoirs paranormaux dans le but de s’enrichir sur la détresse de personnes fragilisées par la disparition d’un être cher, la maladie ou une crédulité au bord du crétinisme. Randi n’y va pas du dos de la baguette pour fesser les imposteurs mais il le fait avec une arme aussi subtile qu’efficace : une récompense d’un million de dollars à quiconque pourra prouver, dans des conditions d’observations adéquates, posséder un pouvoir paranormal, occulte ou surnaturel, quel qu’il soit. Parfaitement réglo, il précise que les tests sont élaborés avec la participation des candidats.

Un million de dollars, même en ces temps difficiles pour le billet vert, c’est une coquette somme. Pourtant, curieusement, dans le petit monde fumeux du paranormal, on ne se bouscule pas au portillon pour empocher le pactol : les voyantes restent le nez dans leur marc de café, les guérisseurs se font porter pâle et il règne un silence de mort chez les médiums.

Jusqu’à présent, tous les candidats au jackpot se sont lamentablement cassés les dents. De quoi inciter les autres à se détourner des considérations bassement financières et explorer avec plus d’ardeur les nouvelles dimensions de la conscience. De quoi aussi les renforcer dans leur conviction que les « sciences occultes » ont intérêt à le rester le plus longtemps possible.

Alors, la prochaine fois que vous vous trouvez englué dans une discussion avec un cerveau ramolli par les vapeurs du New Age, épargnez vous du temps et donner lui l’adresse du site de Randi [2]. Vous vous rendrez un chouette service, et au cerveau ramolli aussi.

Pour poursuivre la réflexion sur la Révolution en Charentaises, voir les autres articles disponibles dans la rubrique "Athéisme"


Voir en ligne : Le site des Sceptiques francophones

Notes

[1] BAILLARGEON, Normand, Petit Cours d’autodéfense intellectuelle, 2008. Fiche de lecture à venir sur La Révolution en Charentaises.

[2] Ou celui d’un site Sceptique francophone comme www.zetetique.ldh.org


Partager

3 Messages de forum

  • Un magicien trouve l’arme ultime contre le paranormal 31 mars 2009 05:13, par Michel Naud

    Bonjour, Très bon article. Randi est en effet une vedette internationale. D’autres "magiciens" professionnels, y compris en France, ne manquent jamais de démystifier les promoteurs du paranormal. Ainsi en est-il de Gérard Majax qui avait démonté à la télé les prétentions de Uri Geller, devant Michel Polak pourtant conquis à la cause paranormale http://www.majax.com/pages/defi.htm...;; il avait d’ailleurs lui aussi lancé un défi en s’associant au laboratoire de zététique d’ Henri Broch à la faculté des sciences de Nice http://www.unice.fr/zetetique/. Moins connu mais toujours très actif Jacques Poustis http://pagesperso-orange.fr/reve.re... qui illustre aussi de ses dessins caustiques le site web de l’association française pour l’information scientifique http://www.pseudo-sciences.org/ . Cette association, qui est la plus ancienne et la plus importante des organisations sceptiques en France et à laquelle tout un chacun peut adhérer pour une somme modique, publie depuis 40 ans la revue Science et pseudo-sciences, disponible chez les marchands de journaux tout comme en ligne ; son numéro 284 (janvier 2009) est, qui plus est, consacré aux mécanismes de croyance au paranormal http://www.pseudo-sciences.org/spip...;; d’ailleurs, plus que la thèse du "cerveau ramolli", qui peut paraître arrogante ou méprisante pour celles et ceux qui portent crédit aux prétentions paranormales ou surnaturelles, il convient à mon sens de s’interroger sur le pourquoi et le comment du fait qu’il semble bien que ce soit une caractéristique universelle pour les humains (dans toutes les civilisations) de témoigner d’une propension à porter crédit à des croyances contre-intuitives à des agents ou phénomènes surnaturels mettant en oeuvre, esprits, dieu(x), pouvoirs occultes, etc. Les réponses à ces questionnements sont bien sûr scientifiques et du domaine des sciences de la nature. Des anthropologues évolutionnistes et des spécialistes en sciences cognitives travaillent notamment sur le sujet ; on pourra lire avec intérêt (références faciles à trouver sur le net) : Pascal Boyer (dont le Et l’homme créa les dieux, disponible en format poche, est incontournable), Scott Atran, Fabrice Clément, etc. Pour les anglophones il ne faut pas oublier non plus la revue internationale Skeptical Inquirer publiée par le Center for Inquiry (CFI ex-CISCOP) http://www.centerforinquiry.net/.

    Voir en ligne : Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS)

  • Oui. Mais juger c’est prendre acte des dires et preuves de chaque parti. Onno Maxada, je prends acte de ce que tu analyses aujourd’hui mais j’ai besoin des dires et preuves que tu trouveras chez les partisans du paranormal pour me faire une idée juste et honnête de la situation.