Sarkozy humilié à Amsterdam ? - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > L’écrit du peuple > Sarkozy humilié à Amsterdam ?

Sarkozy humilié à Amsterdam ?

jeudi 30 avril 2009, par Onno Maxada / 16462 visites

On le sait, notre trop cher Président est pour le moins tatillon dès qu’on touche à son image. Avec un style que n’aurait vraisemblablement pas renié la méchante reine de Blanche Neige, on l’imagine tous les matins interrogeant son miroir et dressant la liste des challengers auxquels il doit envoyer ses porte-flingues. On aurait donc bien voulu voir sa tête (pour une fois...) lorsqu’il a découvert la nouvelle campagne d’affichage de la petite ville rebelle d’Amsterdam.

En fait de miroirs, Nicolas Sarkozy peut désormais compter sur les devantures des coffeeshops, les vitrines des prostituées et les urinoirs en fonte d’Amsterdam. Son visage radieux s’y reflète depuis quelques jours aux côtés de celui d’un autre latin lover plein aux as : Silvio Berlusconi. L’objectif de la campagne publicitaire est de promouvoir Amsterdam en tant que destination festive pour le Jour de la Reine, grande fête populaire donnant lieu à toutes sortes d’excès, à commencer par la consommation excessive d’alcool et la vente de space-cakes [1] à des grands-mères ingénues.

A dire vrai, avec leur boa à plumes orange autour du cou Nico et Silvio ont l’air un peu trop sympathiques. Chanteur d’opérette pour l’occasion, l’Italien semble chatouiller les tympans du Français à l’en faire resplendir de plaisir. A coup sûr, l’affiche fait un carton dans les bars gays de la Reguliersdwarsstraat.

Dans les rues de la ville, on ne se prive pas pour souligner la proximité idéologique des deux hommes qui, dans ce pays très pointilleux sur les questions de probité et de défense des libertés, ont la réputation d’avoir des moeurs (politiques) légères.

Selon la presse néerlandaise, l’ambassade de France aux Pays-Bas aurait exigé le retrait immédiat des affiches, ce à quoi les Néerlandais se seraient refusés. L’ambassade de France dément. Nous utiliseront donc un conditionnel plein de circonspection.

Pour notre part, nous excluons d’emblée l’hypothèse selon laquelle notre Président aurait pu avoir honte d’incarner l’amitié franco-italienne de façon si flamboyante. En revanche, si pressions françaises il y a eu, nous risquons l’hypothèse d’une frustration présidentielle. Après les démonstrations d’amitié franco-russes alcoolisées du G8 de Heligendamm, il n’est pas impossible que Nicolas Sarkozy se soit vexé de s’être fait doublé par Obama pour une autre affiche sur laquelle il aurait pu figurer en compagnie de Validmir Poutine vêtu d’un t-shirt proclamant fièrement « kiss me, I’m drunk  [2] ».

Ce qu’il y a de plus savoureux dans cette histoire, c’est que s’il s’avérait que les autorités françaises avaient vraiment exigé le retrait des affiches, Nicolas Sarkozy en sortirait humilié. En effet, ce que les Néerlandais lui auraient refusé (le retrait des affiches), ils l’ont fait sans problème – bien qu’officiellement sans pressions - pour les Etats-Unis ou la Russie en envoyant au pilon les affiches représentant Obama et Poutine.

Notes

[1] Gâteau contenant du cannabis.

[2] Embrasse moi, je suis saôul.


Partager

1 Message

  • Sarkozy humilié à Amsterdam ? 10 août 2009 20:49, par Taz

    C’est sur qu’une campagne publicitaire de ce type même si elle est drôle ce serait de la publicité mensongère vu les idées politiques aussi conservatrices et réactionnaires des deux compères en totale opposition à la liberté et ouverture d’esprit d’Amsterdam que bien sur je n’en doute pas certains trouveront trop excessive. Ah liberté d’expression quand tu deviens trop bridée ... (Vivement 2012) Bref il ne me semble pas avoir entendu parler de ca sur les chaines nationales ...