Couchsurfing : créer un monde meilleur, un canapé à la fois - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Ces liens qui nous libèrent > Couchsurfing : créer un monde meilleur, un canapé à la (...)

Couchsurfing : créer un monde meilleur, un canapé à la fois

vendredi 12 mars 2010, par Onno Maxada / 13338 visites

Une communauté en ligne pour rencontrer de belles personnalités et surfer (gratuitement) sur les canapés du monde entier !

Pour les non-anglophones, une petite traduction s’impose en guise d’introduction : faire du couchsurfing, ça veut dire « surfer sur les canapés ». Et c’est bien de cela qu’il s’agit même si de temps en temps, vous pouvez avoir la chance de dormir sur un lit (bien accompagné si vous avez vraiment de la veine !) ou l’infortune (relative) de devoir vous contenter d’un matelas gonflable posé à même le sol. Au final qu’importe, car le couchsurfing, c’est bien plus qu’un mode d’hébergement gratuit chez l’habitant !

Couchsurfing.org est une communauté de plus de 1,7 million de surfeurs présents dans plus de 71 000 villes à travers la planète. Ce joyeux petit monde se retrouve sur un site Internet très bien fait qui permet aux surfeurs de trouver des hôtes (lesquels sont eux-mêmes la plupart du temps des surfeurs ayant regagné temporairement leurs pénates) et aux hôtes de côtoyer d’autres membres de la communauté dans leur propre ville. Le tout se passe sans aucune obligation autre que les règles les plus simples de la courtoisie et de l’hospitalité : nul n’est besoin d’être hôte pour pouvoir être surfer et inversement.

Quel rapport entre le couchsurfing et la Révolution en Charentaises ? A priori aucun, sauf qu’un nombre croissant de révolutionnaires en charentaises se convertissent à cette pratique et ce n’est finalement pas un hasard. Pour profiter pleinement du couchsurfing, il faut oser faire confiance aux inconnus et donc faire preuve, si ce n’est de foi dans la bonté du genre humain, du moins d’une certaine ouverture d’esprit. On n’ouvre pas sa porte à n’importe qui, mais n’importe qui n’ouvre pas sa porte non plus. Les adeptes du couchsurfing, en plus d’être des amoureux du voyage, sont aussi des personnes qui accordent de l’importance à l’humain, à la rencontre, à l’amitié.

Ces rencontres ont toutes les chances d’être réussies si, lorsque vous ralliez la communauté, vous prenez soin de bien remplir votre profil. Vous serez ainsi plus susceptible d’entrer en relation avec des surfeurs qui vous ressemblent. Vous pouvez aussi rejoindre des groupes constitués au sein de Couchsurfing.org pour participer aux discussions et plus facilement faire la distinction entre les personnes que vous avez envie de rencontrer et les autres. Pour ma part, j’ai eu par exemple de superbes expériences avec des surfeurs des groupes « Anarchy and Atheism » (576 membres) et « Alternative ways of living and consuming » (7117 membres) et aucune avec les (27) crétins du groupe « PRO LIFE couchers » [1]...

Si comme moi vous décidez de vous jeter à l’eau pour rejoindre la communauté des couchsurfers je ne doute pas que vous vous émerveillerez devant la quantité de belles individualités dans le vaste monde et le champs immense des amitiés possibles. Et puis, vous vous demanderez pourquoi, avec autant de chouettes types (presque) à tous les coins de rue, le monde est dans une telle merde. En creusant un peu, et avec un peu de chance, c’est à ce moment là que vous déciderez de chausser les charentaises de la révolution !

Voir en ligne : Couchsurfing.org

Notes

[1] Militants anti-avortement


Partager