Un après-midi avec la Ligue des droits de l'Homme - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > La vie du révolutionnaire en charentaises > Un après-midi avec la Ligue des droits de l’Homme

Un après-midi avec la Ligue des droits de l’Homme

mercredi 13 avril 2011, par Montag / 7051 visites

Quatre septembre 2010... Le genre de samedi doux et ensoleillé qui donne plus envie d’aller battre la campagne que le pavé...

Mais le besoin d’une respiration citoyenne est plus fort que celui de m’aérer les bronches et l’esprit, car je ressens un malaise et un réel danger.

Les Roms ont été ouvertement stigmatisés après des violences perpétrées les 17 et 18 juillet à Saint-Aignan.

De manière implicite dans le discours du président de la république française qui prétend ne s’en prendre qu’à ceux qui sont dans l’illégalité, et explicite dans une circulaire du ministère de l’Intérieur diffusée le 5 août 2010 qui demande aux préfets de faire évacuer « 300 campements ou implantations illicites d’ici trois mois, en priorité ceux des Roms ».

Je me dis que notre président de la république française oppose plus qu’il ne rassemble, que la lepénisation des esprits est parvenue à un état non plus latent mais bien actif, et que ce déni des valeurs républicaines fait prendre le risque d’autres dérapages populistes, et celui de générer des réactions xénophobes.

Alors cet appel à l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme à se rassembler « Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité ! » tombe vraiment à pic pour réaffirmer ma lutte contre la banalisation des idées du Front National.

De manière concrète, visible et conviviale.

Vingt sept mars 2011...

Deuxième tour des élections cantonales. Un succès pour le Front National, non seulement par ses résultats mais surtout par la banalisation incontestable de ses idées et de son statut.

Le front républicain a été balayé !

Je repense à la manif de la LDH en septembre dernier...


Partager