Wolfgang Master fait du camping … chez Décathlon - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > Le coin des avant-gardes > Wolfgang Master > Wolfgang Master fait du camping … chez Décathlon

Wolfgang Master fait du camping … chez Décathlon

dimanche 5 août 2012, par Camille D. / 14681 visites

Cette année c’est décidé Wolfgang part camper. Des amis lui ont proposé une petite virée à la campagne. Ambiance rivière, feu de bois et nuit sous la tente. Wolfgang se dit qu’à quarante ans, c’est le bon moment, car Wolfgang est vierge de toute nuitée en plein air. Aussi il lui faut s’équiper.

Aussitôt il se précipite chez le spécialiste des activités sportives. Mais c’est dans un village que Wolfgang atterrit, l’Oyylane village. Un lieu dédié aux activités sportives en tous genres avec parking immense et aires de jeux en extérieur. Dix euros pour quinze minutes de Mobilboard, Wolfgang se laisse tenter. Puis, conquis, il prend l’abonnement Premium à trois-cent quatre-vingt-dix-neuf euros par an. Cette année, c’est décidé il se met au sport.

Oxylane Village

Puis Wolfgang entre dans le magasin déguisé en parc d’attractions pour sportifs de tout âge. Dans les allées des enfants font du vélo ou du trampoline. Tant pis si les rayons sont vides, puisqu’on s’amuse. Là une piscine à balles dans laquelle se jeter, ici un panier de basket pour s’essayer. Mais c’est le camping que Wolfgang veut expérimenter. Le rayon Randonnée lui ouvre les bras. Question choix, il n’y a guère d’embarra puisqu’une seule marque est proposée. Alors Wolfgang achète le matelas-duvet « 2 en 1 » et la tente « 2 secondes ». La formule Le camping pour les nuls, c’est pour lui.

Arrivé à la caisse Wolfgang brandit sa carte Illicado offerte par sa Mémée pour son anniversaire. Plus que deux mois pour l’utiliser, mais pas de chance la carte est démagnétisée, ça ne marche pas, il faut payer. « La prochaine fois, faites-vous offrir un anniversaire festif et sportif organisé par Mysporteezy ! » lui lance la caissière en riant. Quatre-vingt-dix-neuf euros pour une heure trente de sport. Banco ! Wolfgang paie. C’est bientôt l’anniversaire de son fils Walter, ça lui changera des anniversaires chez Mac-Do. Et il rajoute quarante euros pour avoir le gâteau et l’animateur qui va avec. Et puis tiens, puisque Walter vient passer ses vacances avec son père dans quinze jours, Wolfgang l’inscrit aussi aux vacances sportives « A la découverte de Ko Lanta », trois jours pour développer l’esprit d’équipe, la force et le courage de son rejeton de sept ans.

Alors que Wolfgang s’apprête à partir, il est hypnotisé par une jeune femme en tenue sportive qui lui tend le programme des activités gratuites proposées cet été : fitness, karaté, hatha yoga, mais aussi journée de la chasse, Babytwirl et Baseball et des activités aux noms aussi étranges que Geocaching, Boot Camp et Body And Mind. « Une activité chaque week-end jusqu’en septembre, je compte sur vous ? » lui lance-t-elle, avant d’insister « Confiez-moi votre email et vous pourrez bénéficier des avantages de notre carte Décathlon ». Sa tente sous un bras, son kit couchage sous l’autre, Wolfgang bégaie « A fond la forme ». Tandis que la jeune femme disparaît dans un vestiaire déguisé en toilettes publiques, à moins que ça ne soit l’inverse, Wolgang se dit qu’il aurait au moins pu l’inviter à la cafétéria. Wolfgang se sent soudain une âme de sportif, une âme d’aventurier. Pour plaire à la jeune femme, il fera tout, même du hatha yoga s’il le faut. Il sort de la galerie et s’avance sur le parking. Impossible de mettre dans son coffre tout le matériel qu’il vient d’acheter. Mais comment font-ils pour randonner avec ? Il laisse alors sa voiture et se dirige à pied jusqu’au rond-point. C’est là, au milieu du sens giratoire qu’il lance sa tente « 2 secondes » et qu’il déplie son lit « 2 en 1 ». Le camping c’est sûrement bien, mais mieux vaut ne pas trop s’éloigner du magasin.


Partager