Lisez la Révolution en Charentaises sur votre mobile ! - La Révolution en Charentaises

Accueil du site > La vie du révolutionnaire en charentaises > Lisez la Révolution en Charentaises sur votre mobile (...)

Lisez la Révolution en Charentaises sur votre mobile !

samedi 16 juillet 2016, par Marvin Flynn / 284 visites

Parce que le temps d’une bonne Révolution (en Charentaises ou non), c’est d’abord et avant tout celui de la réflexion...

O tempora, O mores

Certes, la réflexion est primordiale ; certes, nous nous tournons toujours sept fois la langue dans la bouche, à la Rédaction de la REC, avant de publier quoi que ce soit. Tellement même que parfois, nous nous mordons la langue et ne publions rien...

Mais pas aujourd’hui, car aujourd’hui c’est officiel : vous pouvez maintenant consulter la Révolution en Charentaises depuis votre smartphone ou votre tablette, sans vous user les yeux et sans flinguer votre forfait mobile [1] !

Pour cela, rien de spécial, entrez l’adresse de la REC sur votre mobile ou sur votre tablette, et hop, voici ce que vous pourrez admirer :

Cette version adaptée au terminaux à petits écrans mais grande définition est donc légère, rapide à charger, et légèrement simplifiée, certaines fonctionnalités restant réservées à la version standard du site.

Pour rester connecté(e) à la REC

Les autres moyens pour nous suivre sont toujours d’actualité. Piqûre de rappel.

La Lettre d’information (la newsletter, quoi...)

Un classico comme diraient nos ami(e)s footballeurs(euses) ; vous recevez un mail, franchement, de temps en temps, jamais de pub bien évidemment (enfin, pas à cause de nous en tout cas) mais en plus, votre adresse n’est cédée à personne, pour quelque raison que ce soit.

Le Logo de la Newsletter de la Révolution en Charentaises !

Vous pouvez donc rejoindre notre cent-cinquantaine (« une grosse », dirait Bilbon [2]) d’inscrits en toute sérénité [3] !

Pour vous inscrire à la Newsletter de la Révolution en Charentaises, cliquez ici.

Le Flux RSS

Il emporte, côté praticité, mon propre suffrage. Une simple inscription au flux RSS du site, avec votre smartphone ou plus simplement, avec votre navigateur, et vous êtes informé sitôt un nouvel article paru. Que demander de plus ?

Ah oui : l’adresse du flux, si vous avez besoin de le copier/coller : http://www.larevolutionencharentais...

Depuis votre mobile, développez le menu principal et appuyez sur le bouton ’Flux RSS’, vous serez automatiquement abonné à notre flux d’article (ou cliquez sur le lien ci-dessus si vous êtes déjà en train de lire cet article depuis votre mobile) !

Pour les accrocs des réseaux sociaux

Allez, il faut le reconnaître, la présence de la REC sur les réseaux sociaux type Facebook, Twitter et Cie. ne casse pas des briques. J’ai même été surpris de découvrir, en faisant quelques recherches sur Twitter, que la REC y était déjà présente. Parfois les choses nous échappent...

La page facebook

Vous pouvez également suivre la page facebook de la Révolution en Charentaises, mais franchement, je n’en vois pas l’intérêt. J’hésite même à retirer les boutons de partage sur les réseaux sociaux, puisqu’ils servent également à vous pister, vous, lecteurs...

Mais continuez de partager nos contenus avec vos amis, c’est sympa même si on ne s’en rend pas forcément compte statistiquement parlant !

Réagir aux articles

Les forums ont été désactivés suite à leur utilisation systématique à des fins de SPAM pourri intolérable. Jamais une seule de ces publicités n’est restée en ligne, mais le bot est obtus...

Ceci dit, c’était sympa de pouvoir échanger avec vous, alors nous tenterons peut-être de réactiver le forum associé à certains articles nouvellement parus, pour un temps tout du moins. Nous verrons ainsi si les problèmes de SPAM persistent, et si nous avons raison de prendre cette décision. Les forums resteront de toute façon modérés a priori.

Pour retrouver le goût de nous suivre...

Pour ça, je ne me fais pas trop d’illusions : c’est le contenu du site qui fait toute sa valeur, et les articles de fond manquent un peu ces derniers temps. Mais les vacances approchant, c’est l’occasion de faire mentir l’expression populaire qui dit qu’entre deux articles sur la Révolution en Charentaises, on a le temps de tuer un âne à coup de figue molle.

De nouveaux articles s’égraineront donc – on l’espère – au fil de l’été. À nous de les écrire, à vous de les lire, peut-être même à la plage... C’est pas le bonheur (numérique), ça !?

Notes

[1] La satanée animation flash de la page d’accueil a enfin disparu ! Alléluia !

[2] Il dirait aussi qu’une grosse, l’équivalent de douze douzaines, est une expression que l’on réserve habituellement aux choses plutôt qu’aux personnes !

[3] Oui, sérénité, parfaitement !


Partager