Accueil du site > Thèmes > Théâtre

Théâtre

Où la Révolution en Charentaises vous conseille d’aller voir aussi ce qui se passe sur les planches...

Ariane Mouchkine et sa compagnie prêtent leurs magnifiques locaux à la compagnie théâtrale L’Instant d’une Résonnance. Celle-ci monte Peines d’Amour Perdues jusqu’au 10 février (reprises prévues du 17 au 29 juin prochains). A voir et à conseiller.

Cette adaptation d’Ariane Bégoin de la pièce de Shakespeare nous conte l’histoire du roi de Navarre et de trois de ses compagnons qui décident de faire voeu d’abstinence pendant trois ans pour ne se  ●●●
publié le 5 février 2008 par Camille D. (Lire)

Digne héritier du Candide de Voltaire, le Johan Padan de Dario Fo court le feu au derrière à la découverte de l’Amérique. Une comédie burlesque sur les cruautés et absurdités de la colonisation espagnole.

Johan Padan est un homme lambda du XVème siècle vénitien, ou presque...Amant d’une sorcière qui lui apprit à lire les signes de la lune, Johan Padan, simple artificier, se retrouve condamné par  ●●●
publié le 6 septembre 2007 par Laura Diaz (Lire)

Théâtre. Une comédie burlesque de Dario Fo. Et si on arrêtait de payer ? se disent les femmes ouvrières excédées par l’augmentation irrationnelle du coût de la vie. Mais oui, reprend Antonia, cela compensera tout ce qu’ils nous ont volé !

Italie. Les années 60, 70. L’histoire d’une ville dont les ouvriers se mettent en grève, dont les femmes refusent d’acheter les provisions à un prix "injuste", qui désespèrent à force de ne plus  ●●●
publié le 29 avril 2007 par Laura Diaz (Lire)

La criée était, autrefois, quand beaucoup de personnes n’avaient pas accès à la connaissance, un moyen de faire circuler l’information : une personne criait les nouvelles au coin des rues.

C’est en lisant un roman de Fred VARGAS (archéologue, spécialiste du Moyen-Age et auteur de romans policiers) « Pars vite et reviens tard », que l’idée de remettre en vigueur la criée m’est venue. Le  ●●●
publié le 16 janvier 2007 par Caliméro M. (Lire)

Une autre expression du théâtre de l’opprimé...

Principe du théâtre invisible Les acteurs choisissent un sujet brûlant de l’actualité locale ou régionale (ou autre s’ils le souhaitent) qui va bien entendu intéresser les futurs spectateurs, les  ●●●
publié le 14 janvier 2007 par Caliméro M. (Lire)

« Le théâtre-forum est une des expressions du théâtre de l’opprimé. Le théâtre de l’opprimé est né en Amérique latine où, durant les années de dictatures militaires, hommes et femmes ont été assassinés, où les organisations populaires, paysannes, étudiantes ont été démantelées, détruites, leurs leaders emprisonnés, torturés, tués, exilés ». Le fondateur de ce théâtre est le Brésilien Augusto BOAL et sa pratique a essaimé durant les 3 dernières décennies dans le monde entier.

Principe du théâtre-forum Jouer ensemble des situations dans lesquelles notre vie de tous les jours ne va pas comme nous le souhaiterions en cherchant des solutions. Dans les situations choisies,  ●●●
publié le 8 janvier 2007 par Caliméro M. (Lire)

Mis en scène par Jean-Louis Benoit, du 17 au 26 novembre 2006 au théâtre de la Commune à Aubervilliers.

Voici une pièce où l’on ne parle pas de maternité, mais d’accouchement. Comme on accouche d’une idée. Pélagie Vlassova est la mère du titre. Elle est russe, veuve d’ouvrier et mère d’un fils, ouvrier lui  ●●●
publié le 28 novembre 2006 par Camille D. (Lire)

un spectacle de/par Nicolas Lambert

Ce spectacle est drôle, acide, éclairant et juste. Face aux grandes unions occultes, opaques, aux caisses noires de l’économie politique, une seule solution en ce bas monde où les cieux existent :  ●●●
publié le 14 novembre 2005 par Angora (Lire)

Voir les techniques à 1 charentaise Voir les techniques à 2 charentaises Voir les techniques à 3 charentaises Voir les techniques à 4 charentaises Voir les techniques à 5 charentaises