Accueil du site > Thèmes > Torture

Torture

La réponse d’un supplicié à ses bourreaux

C’est étrange comment fonctionne la mémoire. Il y a une quinzaine d’années, je suis allé presque par hasard assister à une projection organisée par le ciné-club de mon lycée et je réalise aujourd’hui que  ●●●
publié le 6 mai 2012 par Onno Maxada (Lire)

Le site d’informations qui donne des sueurs froides aux dirigeants.

Quand j’étais petit, j’imaginais les historiens avec des chapeaux d’Indiana Jones en train de percer les mystères du passé pour en faire un grand récit dans lequel j’aurai ma place en tant que  ●●●
publié le 28 janvier 2011 par Onno Maxada (Lire)

« Être gouverné, c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni le titre, ni la science, ni la vertu… Être gouverné, c’est être, à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé. C’est, sous prétexte d’utilité publique, et au nom de l’intérêt général, être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre résistance, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. Voilà le gouvernement, voilà sa justice, voilà sa morale ! » [1]

On a récemment beaucoup parlé de la torture lorsque, le 16 avril dernier, sous l’impulsion de Barack Obama, l’administration américaine a rendu publics les documents relatifs aux exactions commises  ●●●
publié le 15 novembre 2009 par Olivier Verdun (Lire)

Le destin d’un jeune médecin écossais parti tenter l’aventure en Afrique et revenu de tout devant l’horreur du gouvernement dictatorial de Idi Amin Dada.

Le film commence en 1970 avec le coup d’état militaire contre Milton Obote et la prise de pouvoir de Amin Dada ; il se termine en 1976 par la prise d’otages à Entebbe de passagers d’un vol Air France  ●●●
publié le 28 mars 2007 par Camille D. (Lire)

Voir les techniques à 1 charentaise Voir les techniques à 2 charentaises Voir les techniques à 3 charentaises Voir les techniques à 4 charentaises Voir les techniques à 5 charentaises